DÉSINFORMATION EN LIGNE : DES MILLIONS D’EUROPÉENS EXPOSÉS

Malgré les polémiques, les fausses nouvelles restent populaires sur Facebook.

Facebook en avait pourtant fait une priorité. Le mois dernier, le réseau social annonçait, entre autres, l’ouverture d’une «war room» dans ses bureaux de Dublin censée repérer et supprimer les contenus de désinformation sur sa plateforme à la veille des élections européennes. Force est de constater que le contrat n’est pas rempli. Selon un rapport préparé par l’ONG Avaaz, des contenus de désinformation ont été vus plus de 533 millions de fois sur le réseau social depuis janvier. Lire la suite dans Le Figaro

Articles récents…

hiring-2575036_1280 (1)

INFLUENCES RECRUTE

Influences recherche un Consultant senior en relations médias Titulaire d’un master 2 ou master spécialisé, vous pouvez justifier d’une expérience de plus de 5 ans en...
presse (2)

CONSEILS | 7 PRINCIPES POUR DES RELATIONS PRESSE EFFICACES

Think global, Act Local Concentrez-vous sur votre marché domestique. Si vous travaillez avec une agence, choisissez une agence de la nationalité du pays dans lequel...
press-2333329_960_720

COMMENT GÉRER SA COMMUNICATION DE CRISE : LES 8 RÈGLES A SUIVRE

  Qu’est-ce qu’une crise ? C’est le résultat de dysfonctionnements plus ou moins graves pouvant porter atteinte à l’image et à l’activité d’une entreprise ou d’une...