RISQUE REPUTATIONNEL : COMMENT PRENDRE LES DEVANTS

Tendance Le « Name and Shame » n’est pas un risque à part entière, mais il peut constituer un facteur aggravant.

La pratique du « Name and Shame » n’a pas pour seul objectif de dénoncer des entreprises, elle vise aussi à faire changer leurs comportements. Alors que les évolutions réglementaires sont nombreuses, se mettre en conformité est le plus sûr moyen de prendre les devants. Encore faut-il estimer que le « Name and Shame » constitue une menace (…) Lire la suite sur Les Echos

Articles récents…

auditrice

RADIO : EKSTEND SE MET SUR LA MÊME LONGUEUR D’ONDE QUE LES MARSEILLAIS

Comment les marseillais consomment-ils la radio ? C’est ce que nous enseigne l’étude réalisée par Ekstend pour le compte de la régie CI-Media ; une photographie...
CB_news_logo (3)

LES RP, LEUR AVENIR SE JOUE MAINTENANT !

Tribune de Catherine MEDDAHI, présidente d’INFLUENCES, administratrice du SCRP (Syndicat du Conseil en Relations Publics), publiée dans CBNews le 9 juillet 2020  Les Relations Presse ont...
BFM logo (2)

GILLES DEBUCHY, COFONDATEUR DE GREENMOVE SUR BFM BUSINESS (relations presse Influences)

Hier, mardi 29 octobre 2019, Gilles Debuchy, co-fondateur de Greenmove a été reçu dans l’émission Tech&Co diffusée à 20h00 sur  BFM Business. Gilles Debuchy...