UNE ÉTUDE AMÉRICAINE QUANTIFIE L’INFLUENCE DES BOTS SUR LA DÉSINFORMATION

Les « bots », ces programmes informatiques qui envoient automatiquement des messages, jouent un rôle « crucial » dans « l’amplification de la désinformation » sur les réseaux sociaux, ont confirmé mardi des chercheurs qui avancent des pistes pour limiter leur influence. Une équipe de l’Université de l’Indiana à Bloomington (Etats-Unis) a en effet essayé de quantifier de façon empirique le phénomène, en décortiquant une partie du trafic sur Twitter lors de l’élection présidentielle américaine de 2016, qui a vu la victoire de Donald Trump. Elle a analysé 14 millions de messages et 400 000 articles partagés sur ce réseau social entre la fin des primaires et l’investiture du président républicain (mai 2016 au 20 janvier 2017). Les scientifiques ont découvert que 6% des comptes Twitter repérés comme étant des « bots » étaient parvenus à disséminer 31% des tweets renvoyant à des contenus « peu crédibles » sur ce réseau social, et 34% des articles provenant de sources jugées peu crédibles par des organisations indépendantes. Ces faux comptes automatisés sont capables de …Lire la suite sur cbnews.fr

Articles récents…

auditrice

RADIO : EKSTEND SE MET SUR LA MÊME LONGUEUR D’ONDE QUE LES MARSEILLAIS

Comment les marseillais consomment-ils la radio ? C’est ce que nous enseigne l’étude réalisée par Ekstend pour le compte de la régie CI-Media ; une photographie...
CB_news_logo (3)

LES RP, LEUR AVENIR SE JOUE MAINTENANT !

Tribune de Catherine MEDDAHI, présidente d’INFLUENCES, administratrice du SCRP (Syndicat du Conseil en Relations Publics), publiée dans CBNews le 9 juillet 2020  Les Relations Presse ont...
BFM logo (2)

GILLES DEBUCHY, COFONDATEUR DE GREENMOVE SUR BFM BUSINESS (relations presse Influences)

Hier, mardi 29 octobre 2019, Gilles Debuchy, co-fondateur de Greenmove a été reçu dans l’émission Tech&Co diffusée à 20h00 sur  BFM Business. Gilles Debuchy...