UNE ÉTUDE AMÉRICAINE QUANTIFIE L’INFLUENCE DES BOTS SUR LA DÉSINFORMATION

Les « bots », ces programmes informatiques qui envoient automatiquement des messages, jouent un rôle « crucial » dans « l’amplification de la désinformation » sur les réseaux sociaux, ont confirmé mardi des chercheurs qui avancent des pistes pour limiter leur influence. Une équipe de l’Université de l’Indiana à Bloomington (Etats-Unis) a en effet essayé de quantifier de façon empirique le phénomène, en décortiquant une partie du trafic sur Twitter lors de l’élection présidentielle américaine de 2016, qui a vu la victoire de Donald Trump. Elle a analysé 14 millions de messages et 400 000 articles partagés sur ce réseau social entre la fin des primaires et l’investiture du président républicain (mai 2016 au 20 janvier 2017). Les scientifiques ont découvert que 6% des comptes Twitter repérés comme étant des « bots » étaient parvenus à disséminer 31% des tweets renvoyant à des contenus « peu crédibles » sur ce réseau social, et 34% des articles provenant de sources jugées peu crédibles par des organisations indépendantes. Ces faux comptes automatisés sont capables de …Lire la suite sur cbnews.fr

Articles récents…

Influences - arrows-g6a42ac8ff_1920

DONNER AUX ETI ET AUX PME L’ACCES AUX SPHERES POLITIQUE ET MEDIATIQUE

Dans un environnement où la multiplication des canaux d’information sature nos esprits de messages plus ou moins pertinents, la question de la visibilité et de...
Heureux 1

INFLUENCES RENFORCE SES EQUIPES AVEC DEUX NOUVELLES ARRIVEES

Maud Boucheron et Vincent Cesario rejoignent Influences, agence conseil en communication spécialisée dans les relations medias et les relations institutionnelles Maud Boucheron Maud Boucheron est...
opportunity-4

INFLUENCES RECRUTE UN ALTERNANT ASSISTANT RELATIONS PRESSE

Influences est une agence de communication d’opinion qui a mis les Relations Médias au cœur des dispositifs qu’elle déploie pour ses clients. Les solutions sur...