UNE ÉTUDE AMÉRICAINE QUANTIFIE L’INFLUENCE DES BOTS SUR LA DÉSINFORMATION

Les « bots », ces programmes informatiques qui envoient automatiquement des messages, jouent un rôle « crucial » dans « l’amplification de la désinformation » sur les réseaux sociaux, ont confirmé mardi des chercheurs qui avancent des pistes pour limiter leur influence. Une équipe de l’Université de l’Indiana à Bloomington (Etats-Unis) a en effet essayé de quantifier de façon empirique le phénomène, en décortiquant une partie du trafic sur Twitter lors de l’élection présidentielle américaine de 2016, qui a vu la victoire de Donald Trump. Elle a analysé 14 millions de messages et 400 000 articles partagés sur ce réseau social entre la fin des primaires et l’investiture du président républicain (mai 2016 au 20 janvier 2017). Les scientifiques ont découvert que 6% des comptes Twitter repérés comme étant des « bots » étaient parvenus à disséminer 31% des tweets renvoyant à des contenus « peu crédibles » sur ce réseau social, et 34% des articles provenant de sources jugées peu crédibles par des organisations indépendantes. Ces faux comptes automatisés sont capables de …Lire la suite sur cbnews.fr

Articles récents…

presse (2)

CONSEILS | 7 PRINCIPES POUR DES RELATIONS PRESSE EFFICACES

Think global, Act Local Concentrez-vous sur votre marché domestique. Si vous travaillez avec une agence, choisissez une agence de la nationalité du pays dans lequel...
press-2333329_960_720

COMMENT GÉRER SA COMMUNICATION DE CRISE : LES 8 RÈGLES A SUIVRE

  Qu’est-ce qu’une crise ? C’est le résultat de dysfonctionnements plus ou moins graves pouvant porter atteinte à l’image et à l’activité d’une entreprise ou d’une...
S4130123QUOT01

LES COLLECTIVITÉS DEVRONT SE CONCENTRER SUR CE QUI EST ESSENTIEL ET NÉCESSAIRE

Une tribune de Catherine Meddahi, Présidente d'Influences, publiée dans le magazine Brief  de juin 2020. Brief est le premier magazine entièrement consacré à l'univers de...